Le blog de Notre-Dame du Mont Carmel

Le Notre-Dame du Mont Carmel

Barquette Le Notre-Dame du Mont Carmel 1910

Je m’appelle Notre Dame Du Mont Carmel. Je suis une barquette marseillaise de 8,50m de long. J’ai été conçue et créée par le chantier naval marseillais Nendella pour des pêcheurs siciliens en 1910 et armée pour la pêche. J’ai perdu ma voile latine dans les années 40 pour un moteur Baudouin DB2 qui démarrait en lançant à la manivelle une roue d’inertie de 300 kilos. J’ai ainsi vécu une première vie dans les ports marseillais.
Je suis ensuite arrivée au Brusc, toujours armée pour la pêche. Suivant les besoins de mes différents propriétaires, j’ai transporté du sable, fait du cabotage pour livrer des huîtres et continué la pêche.

En 1994, mon dernier propriétaire m’a offert une nouvelle vie en me convertissant à la plaisance. Je m’appelais alors Victor Léonie et il m’a redonné mon nom de naissance, Notre Dame Du Mont Carmel.
J’ai retrouvé un petit air de jouvence. Au bout de quelques années j’ai été propulsé par un moteur Baudouin D106 3, plus moderne et surtout plus facile à utiliser. Mes activités étaient la petite pêche, les oursins au Rouveau, les ballades en mer en famille.

La restauration du Notre-Dame du Mont Carmel débute enfin.

Le Notre-Dame du Mont Carmel part en restauration

Le projet de restauration du Notre-Dame du Mont Carmel a démarré mardi 28 septembre 2021 avec son remorquage jusqu'à l'aire de carénage. (Merci à Daniel, membre de Lou Capian qui est à la barre).

L' étape suivante ce fût vendredi où il a été gruté puis convoyé par route jusqu'au lycée professionnel de la Coudoulière, partenaire du projet avec des travaux qui porteront sur la réparation du moteur, un Baudouin D106 3. 

Restauration du Notre-Dame du Mont-Carmel

Restauration du pointu Notre-Dame du Mont-Carmel

Lors de l'assemblée générale du 8 février 2020 le projet de restauration du pointu Notre Dame Du Mont Carmel a été présenté puis voté à l'unanimité par les 39 adhérents présents.

Le Notre Dame Du Mont Carmel est un pointu centenaire de 8 mètres amarré au port du Brusc, son propriétaire, Gilles Farrugia ne pouvant pas faire face a de gros travaux de restauration a souhaité le céder à l'association Lou Capian qui est avant tout une association de sauvegarde des pointus.